Il Gardellino . Marcel Ponseele
Cantate 'Wer weiss, wie nahe mir mein Ende', BWV27 Johann Sebastian Bach
Dubbelconcerto in a voor blokfluit, viola da gamba, strijkers en bc, TWV52:a1 Georg Philipp Telemann
Tripelconcerto in a voor traverso, viool, klavecimbel, strijkers en bc., BWV1044 Johann Sebastian Bach
Cantate 'Du aber Daniel, gehe hin', TWV4:17 Georg Philipp Telemann
exécution musicale Il Gardellino
direction musicale Marcel Ponseele
soprano Gerlinde Sämann
contre-ténor Damien Guillon
ténor Jan Kobow
basse Dominik Wörner
violon Julien Chauvin
flûte à bec Ruth van Killegem
flûte traversière Jan De Winne
viole de gambe Emmanuel Balssa , Myriam Rignol
clavecin Shalev Ad El
introduction Jan Devlieger . 19.15h . Foyer Bleu
€45, €35, €30 (basis) / €35, €30, €25 (-25/65+) / €8 (-19 jaar) Salle Bleue deSingel Anvers
Depuis le début de sa carrière, le hautboïste Marcel Ponseele a interprété les cantates de Bach avec beaucoup d'amour, mais toujours sous la baguette des plus grands maîtres du moment. Il n'avait jamais eu le temps de les aborder personnellement, ce qui a heureusement changé à présent, grâce à la série de concerts et de CD " Testimonial " d'Il Gardellino. En effet, à cinq reprises, le hautboïste présente dans un cadre presque intime et en compagnie de ses amis, sa vision des compositions immortelles de Bach. Le dernier volet de la série, intitulé " Der Tod " (" La Mort "), ne doit pas être considéré comme un point final. Surtout à la fin du baroque, la mort n'était pas tant associée au chagrin qu'à l'ultime délivrance. Les cantates sélectionnées reflètent l'attitude remplie d'espoir derrière le regard résolument tourné vers le ciel et ses béatitudes. Il va sans dire que le hautbois joue un premier rôle réconfortant dans les deux cantates.

Les guides qui vous emmènent vers le royaume des cieux sont les musiciens d'Il Gardellino, dont la maîtrise du répertoire baroque est le pendant parfait de l'excellence du maître de Leipzig et de son élève. En effet, Telemann écrivit sa cantate d'enterrement " Du aber Daniel, gehe hin " peu après la fin de ses études couronnées de succès dans cette même ville. D'éblouissants concertos instrumentaux pour plusieurs solistes, cordes et basse continue complètent le merveilleux programme.
www.ilgardellino.be
Reacties (2)

Une fois par mois 2 utilisateurs du forum gagnent chacun deux billets pour une représentation ou un concert de notre programme.

Patrick Mertens Marcel Ponseele, een heel eerlijke en bescheiden uitvoerder, zo kan je dit concert het beste samenvatten. Met zijn ensemble bracht hij in de singel een mooie uitvoering van de kleinschalige kantates van Bach en Telemann. Vooral de onbekende werken van Telemann waren een ontdekking, getuige daarvan het dubbelconcerto voor blokfluit en gamba. In Du aber Daniel hebben we een schitterende bas gehoord Dominik Wörner maar vooral de alt Damien Guillon in het bisnummer is mij bijgebleven. Een suggestie voor een andere keer is van Marcel Ponseele als solist te horen, elke interventie op de hobo ,en het serpentvormig instrument van dezelfde familie was een streling voor het oor
Il y a 1 an
Luc Luyten Het was een schitterende uitvoering zonder show maar met een grote muzikaliteit. Wij mogen ons bevoorrecht voelen om zulke uitvoeringen van wereldniveau te kunnen bijwonen in onze onmiddellijke omgeving. Het meest heb ik genoten van het muzikale samenspel, maar een bijzondere vermelding verdient toch het samenspel tussen de blokfluit en de viola da gamba die nu eens versmelten en zich dan weer van elkaar losmaken. Ook het vocale was voortreffelijk. De vertolkingen van de alt en de bas vond ik buitengewoon goed.
Il y a 1 an
AUDIO
introduction Il Gardellino & Marcel Ponseele
Télécharger sur ton MP3 player
imprimés

plus musique